Souple, sans risques et sans impôts, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a tout pour séduire

Le Livret de Développement Durable et Solidaire fait partie du groupe défiscalisé de livrets d’épargne réglementé. Il est tout aussi intéressant que ses variantes du groupe et est considéré comme avantageux.

Le LDDS : une solution fiable

Le Livret de Développement Durable et Solidaire vous permet d’avoir à disposition votre épargne. Vous pouvez aussi alimenter votre compte comme bon vous semble. Avec son plafond de 12 000 €, il est ce qu’on peut considérer comme épargne de précaution, mieux adapté pour tout le monde. Son taux d’intérêts est de 0,50 % et ces derniers sont calculés par période de 15 jours. Vous devez donc effectuer le versement avant le 16 ou le 1er du mois pour optimiser votre rémunération. De même, le retrait devra se faire après le 15 du mois ou le 30. Les intérêts sont capitalisés tout les 31 décembre de l’année en cours.

Le LDDS : une solution solidaire

Sachez qu’en optant pour un Livret de Développement Durable et Solidaire, vous contribuez au financement des travaux d’amélioration énergétique de logements. Avec un LDDS, vous faites donc don d’une partie de vos capitaux collectés afin d’aider les PME françaises, de financer les travaux d’économie d’énergie dans les logements anciens, mais surtout de répondre aux besoins des personnes les plus démunis. Notez aussi que le LDDS est totalement exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux.

Le LDDS : une solution souple

En choisissant un livret LDDS, vous aurez la possibilité de faire des versements réguliers. Vous obtiendrez aussi une carte bancaire pour faciliter votre retrait. La carte peut être utilisée dans tous les distributeurs bancaires. Toutefois, vous devez laisser un solde minimum de 10 € pour maintenir le compte ouvert.

Notez aussi que l’ouverture d’un LDDS est plus souple que n’importe quel autre produit épargne et est ouvert à tout particulier. Pour cela, vous avez juste besoin d’une déclaration sur l’honneur certifiant que vous n’avez pas d’autre LDDS ailleurs et que vous êtes domicilié fiscalement en France. Le nombre de LDDS est limité à un par personne, mais il est possible d’en ouvrir deux par foyer (sous condition d’être un couple marié ou pacsé). Il est aussi autorisé d’avoir plusieurs livrets autres que le LDDS. À part cela, il n’y a pas de durée de détention minimum avec le LDDS. Vous êtes donc libre de clôturer votre compte épargne à tout moment. Faites juste une demande auprès de votre banque et suivez les instructions nécessaires.

Quelques clés pour réussir son investissement immobilier locatif
Bourse : sur quels trackers investir ?