Faire financer un projet en dehors du système bancaire : quels avantages ?

Quand on parle de solutions de financement non correspondant au système bancaire traditionnel, on invoque en générale la finance alternative. Sous cet aspect, il existe plusieurs types de placement. Tout d’abord, il y a les systèmes de micro-dons, les microcrédits, les prêts alternatifs aux entreprises, les prêts entre particuliers, les cagnottes en ligne et le financement participatif aussi nommé crowdfunding. Mais quelles sont les avantages d’un financement hors système bancaire ?

Option adaptée pour booster les ventes

Vendre un équipement ou une solution en location agrée l’accélération du processus de décision du client. De ce fait, le contrat de financement permet la mensualisation des indemnités. Donc, le client sera plus apte à acheter puisque le terme du service ou du produit n’aura donc pas d’impact tendu sur sa trésorerie. On n’en reste pas là, ce procédé présente d’autres privilèges. En effet, à la fin de contrat, les produits seront remis en bon état, contrat renouvelable, construction d’un parc locatif qui met en valeur l’organisation et engendre des ventes complémentaires, accroissement du chiffre d’affaires, diminution du risque d’impayés, possibilité d’offrir au client une avance de paiement sur-mesure, et offre de crédit.

Augmenter son trésorerie

Dans la matière de crédit immobilier, le financement des ventes s’avèrent être d’une grande utilité. La prospection de ressources neuves de trésorerie est une clause de pérennité. Notamment, une société en plein croissance désire augmenter la trésorerie sans prendre de risques financière démesurés. Dans ce cas, quatre options s’ouvrent. D’abord, la location longue durée, crédit-bail, crédit et comptant. Rendez-vous sur Mozzeno pour savoir un peut plus sur prêt travaux ou simulation prêt travaux.

Fidéliser la clientèle

La fidélisation de la clientèle est une arme autrement indispensable contre les soubresauts ou les imprévus d’une condition économique. On peut distinguer deux techniques de financement. D’une part, la société a la possibilité de souscrire un nouveau contrat afin de renouveler les matériels, prolonger la location (en attendant de le modifier ou autre raison), ou rendre au fournisseur le matériel (respect des conditions / en bon état). D’une autre part, opter pour la location financière afin de gérer au mieux son budget. Pour ce faire, le client et le fournisseur se mettent d’accord sur le montant des loyers et la durée du contrat, puis, plusieurs solutions existent une fois l’accord terminé. Ces genres de placement achat matériel et équipement agréent aux affaires de ne pas uniquement qualifier avec des banques pour la rétribution de leurs projets.

Cependant, il faut noter que la finance ou le crédit travaux comporte des risques, l’important étant donc de bien les calculer.

Une assurance prêt : en quoi ça consiste ?
Taux fixe ou taux variable : comment ça marche ?